lundi 21 décembre 2015

Ma bible des huiles essentielles

Aujourd'hui j'ai décidé de vous parler d'un livre qui n'est pas une nouveauté pour moi, car il m'accompagne depuis quelques temps déjà. Comme vous le savez sans doute, les Farfadets aiment les remèdes naturels et les huiles essentielles peuvent faire des petits miracles !

Dans ce livre, l'auteur présente dans une première partie ce que sont les huiles essentielles et comment les utiliser, puis elle fait l'inventaire des principales HE en précisant leurs vertus, comment les utiliser et les précautions à prendre. Dans la seconde partie, on trouve les remèdes et conseils pour soigner ou soulager les maladies et bobos.

Naturellement, les huiles essentielles ne peuvent pas tout guérir et il faut les utiliser avec précaution, mais j'ai pris de nouvelles habitudes pour me soigner et mes huiles essentielles se sont installées dans ma pharmacie !

C'est un livre que je vous recommande vivement si vous voulez découvrir sans risque l'aromathérapie et j'en profite pour vous conseiller la menthe poivrée pour les lendemains de fêtes !

dimanche 20 décembre 2015

Le puits des mémoires


Voilà un mois, j'ai reçu mon premier livre envoyé par livre-mois... Avec beaucoup d'impatience j'ai ouvert l'enveloppe... pour découvrir un roman de fantasy écrit par un rôliste* ! Ayant moi-même pratiqué ce noble loisir, j'étais impatiente de me lancer dans la lecture.

L'idée de départ est excellente : les héros se réveillent amnésiques... et ils sont enfermés dans des cercueils ! On sent en transparence la partie derrière les lignes (ici un excellent moyen de "former" un groupe de joueurs). Mais je dois avouer que, passée cette superbe entrée en matière, j'ai un peu perdu  mon enthousiasme. Non que la lecture soit désagréable, mais après une telle entame, le reste du récit reste de facture plus classique et moins déroutant. En effet, les trois héros cherchent à comprendre qui ils sont et qui les a mis dans cette très étrange situation. Ils évoluent donc de lieu en lieu et d'aventure en aventure dans le royaume d'Hélion poursuivis par divers dangers que je vous laisse découvrir.

Amateurs de fantasy, vous pouvez néanmoins vous lancer, vous ne serez pas déçu(e)s. Même si je n'ai pas été ensorcelée, mais j'ai malgré tout apprécié la lecture de ce roman. 

Et pour conclure, comme dit votre MJ** préféré : "Alors, qu'est ce que vous faites ?"

* rôliste : joueur de jeu de rôle.
** MJ : abréviation de maître de jeu, c'est celui qui déroule l'histoire dans laquelle les joueurs agissent.

Le puits des mémoires, de Gabriel Katz chez Pocket.

vendredi 18 décembre 2015

Arena 13 : la nouvelle série de Joseph Delaney

Lorsque j'ai appris que Joseph Delaney sortait une nouvelle série, j'étais ravie ! J'ai adoré L'épouvanteur et je me suis plongée dans Arena 13 avec beaucoup d'espoir. 
Sauf que dans Arena 13 on entre dans un monde très différent. Joseph Delaney prend son temps pour nous laisser prendre nos marques dans ce monde hostile ou règne Hob, espèce de monstre sanguinaire qui aime tuer et détruire tout bonheur possible. Nous voici donc plongés dans une dystopie qui met un peu trop de temps à démarrer à mon goût. J'ai du attendre plus de 100 pages pour me sentir vraiment concernée par les aventures de Leif.
Dans ce premier tome, on retrouve un peu le même principe que dans l'épouvanteur : on suit la formation d'un jeune apprenti combattant, le maître est charismatique et mystérieux, un grand destin est promis au héros.
Le thème des combats dans l'arène ne me passionne pas,il faut l'avouer. Toutefois, lorsque l'on sort des arènes, on découvre un monde inquiétant, hanté par une menace toujours présente, on a envie d'en savoir plus et de découvrir tout ce qui se cache par-delà les frontières de Midgard. On sent que la suite de la série devrait être prometteuse.

Arena 13 de Joseph Delaney chez Bayard

Babakunde : les Incos en famille

J'adore les albums et avec Babakunde je me suis régalée ! Tout est beau dans ce livre, le texte, les dessins et l'histoire. En ouvrant l'album, le lecteur est transporté en Afrique, la magie des illustrations nous plonge dans un monde coloré peuplé d'animaux et de plantes multicolores. L'histoire est celle de Babakunde, un homme riche et débordé qui accorde peu de temps à ceux qu'il aime et qui pense compenser son absence par des présents. Cet album est une très jolie leçon de vie qui a beaucoup ému mon fils. Un premier livre du prix des Incorruptibles qui a remporté un grand succès familial !

Babakunde de Annelise Heurtier et Mariona Cabassa chez Casterman

jeudi 17 décembre 2015

Casse noisette : mon premier book club

Hier, j'ai participé à mon premier book club sur livraddict. Je me suis inscrite il y a un petit mois et je découvre peu à peu le fonctionnement du site. 
Un book club c'est quoi ? c'est tout simplement un rendez-vous que l'on se donne sur le forum pour parler d'un livre choisi à l'avance par les membres.

Ce mois-ci, c'était Casse-Noisette. Chouette ! un conte ! j'adore ça ! oui, mais...
Casse-noisette a un peu vieilli et et même mal vieilli. Je n'ai pas été charmée par le style et j'ai eu beaucoup de mal à rentrer dedans. Les personnages sont peu attachants et un peu caricaturaux (la fille joue à la poupée, le garçon aime la guerre et ses petits soldats).
Je pense qu'aujourd'hui, les enfants ont accès à une multitude de romans et contes contemporains qui les feront davantage rêver et qui porteront des valeurs un peu plus actuelles. Toutefois, même si Monsieur Hoffmann ne pas séduite avec Casse-noisette, je reste fan des contes traditionnels de Grimm, Perrault ou Andersen.

Et le book club ? Le principe est fort sympathique. On peut échanger nos avis entre lecteurs et élargir nos points de vue. Celui du mois de janvier est prometteur, nous parlerons de l'Edda. Passionnée de mythologie scandinave, je trépigne d'impatience !

mercredi 16 décembre 2015

La Force dans les livres tu trouveras

C'est officiel, la Force est dans ma bibliothèque, mon petit farfadet s'est transformé en jeune padawan et il prend ses études très au sérieux !
Pour commencer, il a étudié les deux grands partis en présence : Les Jedis et Les Siths. Ces deux livres de la collection de la grande imagerie des super-héros sont très bien faits. On retrouve l'ambiance des films grâce aux photos et un texte bien écrit et accessible. Parfait pour les jeunes padawans !
Ensuite, il faut remplir son cahier d'activités avec soin dans 50 missions pour devenir jedi. Des jeux, des codes, des énigmes avec à la clé un diplôme de maître jedi. Sympa mais pas exceptionnel.
Pour se détendre, on joue à cache-cache, et on cherche Charlie Chewbacca. Dans des paysages bien connus des fans, il faut retrouver Chewie, Han Solo et compagnie. Le concept fonctionne bien, on le savait déjà !
Quand le revenu familial s'approche plus de celui de la famille Skywalker que de celle d'Amidala, on rêve de vaisseau et on se les offre en papier. Starwars Origami propose de fabriquer des vaisseaux, des sabres laser en papier. Amateur d'origami, passez votre chemin, le résultat peut-être sympathique mais pas transcendant.
Enfin, quand la journée est finie, le jeune padawan prend son journal et raconte sa journée  dans l'Académie jedi. Un coup de coeur MPP (maman/papa/padawan). Les textes sont drôles, les dessins modernes et originaux. Mon apprenti jedi demande déjà la suite !

Parents de Padawan, que la Force soit avec vous !

L'agenda

Voilà un roman jeunesse surprenant ! J'ai pris ce livre dans l'idée de me vider un peu la tête et de lire une histoire un peu légère. La couverture est très girly, je m'attendais à une histoire pour jeunes filles romantiques. Je me suis trompée.
Jérémie, le héros de l'histoire, trouve un jour l'agenda d'une fille au CDI. Il ne peut résister à l'envie de le prendre, trop curieux de savoir ce que l'on peut trouver dedans. Il va mener une enquête pour trouver la propriétaire en parcourant les pages et va découvrir que derrière les apparences futiles des petits mots inscrits se cache un drame.
Ce roman est composé de trois parties, chacune livrant sa part de révélations et de surprises. C'est un roman sur l'adolescence face à la souffrance. Hélène Montardre trouve les mots simples et justes pour parler de moments difficiles et nous offre progressivement les clés pour démêler l'histoire. Je ne peux pas en dire plus de crainte de dévoiler trop l'histoire, je peux juste ajouter que ce petit roman est une très belle lecture pour les ados dès 11 ans.

L'agenda de Hélène Montardre chez Rageot.

Switch : danger mutation immédiate

Ce roman fait partie des livres reçus dans la boîte de Pandore de novembre. Il s'agit d'une série dans laquelle nous suivons les aventures de Jules et Léo, deux jumeaux aux caractères très différents.
Dans le premier tome, nos deux héros s'aventurent dans la cabane de jardin de leur voisine, Miss Petty Potts et découvrent un laboratoire secret. La curiosité étant un vilain défaut, les deux jumeaux finissent par être transformés en araignées et doivent trouver le moyen de survivre et de retrouver une apparence normale.
Ce roman n'a pas remporté un succès fou auprès de mon fils. Il faut avouer que les dessins ne sont pas très attirants. Quant à l'histoire, nous ne l'avons pas trouvée trépidante. La mutation en araignée n'a pas suscité beaucoup d'intérêt, les aventures dans le siphon et les égouts non plus. L'auteur insiste sur le côté peu ragoutant des insectes et de leur vie, c'est drôle cinq minutes...
Au final, vous l'aurez deviné, mon petit farfadet ne m'a pas demandé la suite de l'histoire et pour le citer "c'est un peu bof comme histoire".

mercredi 9 décembre 2015

Remèdes littéraires ou l'art de la bibliothérapie

Soigner par les livres est une bien jolie thérapie. Les auteurs de ce livre ont trouvé dans les lectures les remèdes à nos maladies physiques ou mentales. Que lire quand on a un manque d'estime de soi ? Comment soigner sa baisse de libido ? Un remède littéraire existe même pour les hémorroïdes ! Naturellement, ce livre est surtout une invitation à la découverte de romans de tous les horizons. Des titres français ont même été ajoutés pour nous satisfaire. Je me rends compte alors que je manque de temps, que je voudrais lire plus et je déprime... Heureusement, ce livre traite de manière très drôle les pathologies littéraires (je pense que je les ai toutes attrapées!).

En résumé, un livre à feuilleter pour se donner des idées et faire monter sa PAL, le tout est présenté avec beaucoup d'humour. Un bon cadeau pour les fous des livres.

Remèdes littéraires de Ella Berthoud et Susan Elderkin chez JC LAttès.

jeudi 3 décembre 2015

Le retour des héros : Astérix et Corto Maltese

Parce que les héros ne meurent jamais, Corto Maltese et Astérix continuent de vivre leurs aventures et je me suis régalée hier en lisant leurs dernières aventures.

Commençons par Le Papyrus de César. Astérix c'est toute mon enfance et je dois avouer que j'adore découvrir une nouvelle aventure. J'avais apprécié l'Astérix nouvelle version dans son aventure chez les Pictes, j'ai beaucoup aimé celle-ci qui nous plonge dans le monde impitoyable de l'édition dans l'antiquité romaine. 
César écrit un petit livre sans prétention La Guerre des Gaules et son éditeur lui suggère de faire disparaître le passage un peu gênant sur les irréductibles Gaulois. Hélas, un vilain gaulois vole le papyrus et menace de diffuser le vrai manuscrit. Nos irréductibles gaulois vont tout faire pour que la véritable histoire ne soit pas oubliée.
Il y a tout ce qu'il faut pour faire une bonne aventure d'Astérix : des romains un peu niais, de la potion magique et surtout de l'humour et des bons jeux de mots. J'ai beaucoup ri en lisant cet album, l'épisode de l'horoscope est très réussi, mais il faut l'avouer je suis une fan des gaulois moustachus !

Passons au nouveau Corto Maltese, Sous le soleil de minuit. Corto est de retour après 20 ans d'absence. Personnellement, je ne l'ai pas attendu aussi longtemps ans car j'ai découvert avec beaucoup de plaisir les aventures de ce marin ténébreux il y a peu.
On est toujours inquiet quand une série est reprise par des nouveaux auteurs. Pour cet album, je suis plutôt rassurée. L'histoire nous emmène dans le Grand Nord Canadien en 1915, Jack London demande à Corto de porter une lettre à son amour de jeunesse et naturellement il se retrouve entraîné dans un conflit qui n'est pas le sien et qui rejoint l'histoire. L'esprit d'Hugo Pratt n'a pas été trahi. Corto est toujours le même personnage, aventurier, désabusé et cultivé. Les dessins (en couleurs) sont fidèles à l'ambiance de voyage, d'évasion et d'aventure. L'album est beau et l'histoire prenante si bien que j'aurais aimé quelques planches en plus pour prolonger cette aventure et passer plus de temps avec le beau Corto !